Jury

La Ribot

chorégraphe

Née à Madrid, La Ribot vit et travaille à Genève. Empruntant librement aux vocabulaires de la danse contemporaine, des arts visuels, de la performance ou du film, le travail de cette artiste met l’accent sur les points de frictions entre différentes disciplines artistiques. La danse est ainsi pour elle le point de départ d’expérimentations multiples ancrées dans les langages du corps.

Mona De Weerdt

experte de la danse & dramaturge Südpol Lucerne

Mona De Weerdt étudie le théâtre, la danse, l’histoire de l'art et du monde des arts à Berne puis à Berlin. De 2012 à 2016, elle enseigne l'histoire de la danse, analyse et théorie, à l'Institut d'études de théâtre de l'Université de Berne. Depuis avril 2016, elle occupe le poste de dramaturge et directrice de production au Südpol à Lucerne.

Joëlle Smadja

directrice Pôle Sud Strasbourg

Programmatrice danse dès les années 90, Joëlle Smadja est nommée en 2011 directrice de Pôle Sud à Strasbourg. Sous son impulsion, Pôle Sud devient un Centre de développement chorégraphique (CDC) en 2015. Ce label lui permet d’intensifier son soutien à la création et à la diffusion chorégraphique, d’accompagner les compagnies dans leur développement et de mettre en place des outils de transmission et de sensibilisation à la danse.

Patrick Müller

directeur Südpol Lucerne

Patrick Müller étudie le Droit à l’Université de Lucerne. Il travaille ensuite au sein de RESO - Réseau danse suisse en tant que coordinateur de la Fête de la danse. Cofondateur du festival de musique B-Sides, il est nommé directeur artistique de Südpol en 2013. Cette structure regroupe plusieurs institutions culturelles de la ville : une école de musique, un théâtre et un Orchestre symphonique.

Claude Ratzé

directeur adc Genève

Claude Ratzé dirige l’Association pour la danse contemporaine (adc) depuis 1992. Fondée en 1986, l’adc a pour objectif de promouvoir la danse contemporaine à Genève. Outre ses activités programmatiques, la structure est coproductrice de créations genevoises. Elle publie un journal trimestriel et dispose d’un centre de documentation. En 2015, Claude Ratzé et l’adc reçoivent de l’Office fédéral de la culture le « Prix spécial de danse ».